Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les papiers à dessin

Vous êtes ici : » » Les papiers à dessin ; écrit le: 8 mai 2012 par chiraz modifié le 14 novembre 2014

Les papiers à dessinLes papiers à dessin

L’expression «papiers a dessin» désigné les papiers textures pour les techniques de dessin

dites « sèches » (crayon, craie, pastel) ainsi que les papiers résistants à l’eau pour les techniques dites «humides» (encre, aquarelle, lavis, gouache). Nous avons choisi l’exemple du papier aquarelle, très recherché. Ce papier doit à la fois résister à l’eau et ne pas altérer les couleurs. Sa résistance au détrempage est essentielle de façon à supporter les reprises. La peinture pour aquarelle est un mélange d’eau et de pigments finement broyés, généralement additionnés de gomme arabique. Dans l’aquarelle, le choix du papier est très important, dans la mesure où il intervient dans la lumière du tableau, le seul blanc utilisé étant le blanc du papier, la « réserve » des blancs. Le papier aquarelle est toujours de fort grammage, au moins 300 g.rrr2.



Souvent, on utilise du papier chiffon qui contient des fibres de coton reconnaissables à leur caractère vrillé. Il est généralement encollé à la gélatine de façon que les pigments ne pénètrent pas à l’intérieur, dans les fibres. L’encollage de gélatine peut se faire en surface mais aussi dans la masse. Parmi les papiers renommés (Arches, Sennelier, Moulin de Larroque…), on trouve des papiers dont le grain est variable. Plus le grain est fort, moins l’aquarelle est précise, ce qui est un effet souvent recherché.

Vidéo : Les papiers à dessin

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les papiers à dessin

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles