Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les papiers d’emballage et de conditionnement : Les papiers d’emballage souples

Vous êtes ici : » » Les papiers d’emballage et de conditionnement : Les papiers d’emballage souples ; écrit le: 7 mai 2012 par chiraz modifié le 14 novembre 2014

Depuis le début du XXe siècle, l’emballage est devenu un débouché de plus en plus important, au moins dans les pays à développement rapide. Il existe une gamme très diversifiée d’emballages. On distingue ainsi les papiers d’emballage souple, les cartons plats et les papiers cartons ondulés.

Les papiers d’emballage souplesLes papiers d’emballage et de conditionnement : Les papiers d'emballage souples

Quand on évoque le papier d’emballage souple, on pense spontanément au papier kraft, qu’il soit écru ou blanchi. L’étymologie vient du suédois kraftpapper qui peut se traduire par « papier force ».



Il désigne la principale caractéristique de ce papier qui est de résister aux contraintes mécaniques. Le papier kraft est fait à par­tir de pâte chimique kraft. Un fragment de papier dilacéré et traité par un colorant des lignines montre là encore une délignification incomplète comme dans la pâte kraft.

Le papier kraft est relativement épais, le matelas fibreux est de l’ordre de 60 pm, le grammage est variable (de 40 à 180 g.rrr2 ou plus). Il n’est jamais chargé, les charges étant absentes des papiers où la cohésion interne est indispensable. Il peut être frictionné, une seule des deux faces étant rendue brillante et lisse. Il peut aussi être apprêté, c’est-à-dire traité au niveau de la lisse, pour que soient améliorés le lissé et l’uniformité sur les deux faces. Il est souvent collé pour que ralentisse l’étalement de liqui­des aqueux, comme l’encre, et pour éviter l’arrachage et le peluchage. Le collage se fait soit dans la masse, soit en surface, par enduction superfi­cielle, comme c’est le cas pour les supports destinés à être imprimés en offset. Le papier kraft est fait à partir de résineux (pin ou sapin) dont on peut reconnaître facilement les fibres sur des images en microscopie élec­tronique à balayage grâce aux ponctuations aréolées. Il est constitué de fibres longues qui contribuent largement à sa résistance.

Les papiers kraft écrus sont utilisés pour les sacs de grande contenance pouvant transporter des matériaux de construction (ciments), des aliments

pour les animaux, des engrais, des déchets. Ils sont aussi utilisés, écrus ou blanchis, pour des sacs de moyenne et petite contenance, par exemple les sacs des grandes surfaces, aux États-Unis ou dans d’autres pays, qui remplacent les sacs plastiques. Lorsqu’ils sont frictionnés, ils peuvent servir à faire des enveloppes, des sachets, des pochettes mais aussi servirau conditionnement de nombreux pro­duits alimentaires (sacs à pain, à galettes, embal­lage de sucre en poudre ou en morceaux).

Vidéo : Les papiers d’emballage et de conditionnement : Les papiers d’emballage souples

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les papiers d’emballage et de conditionnement : Les papiers d’emballage souples

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles