Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les primates : Les platyrhiniens

Vous êtes ici : » » Les primates : Les platyrhiniens ; écrit le: 9 juin 2013 par imen modifié le 12 novembre 2014

1Primates arboricoles ou terrestres, ils ont une boîte crânienne plus volumineuse et un massif facial qui tend à se réduire. Le sous-ordre des Simiens se divisa en deux infra-ordres qui évoluèrent de manière différente quand la séparation de l’Europe et de l’Amérique devint importante.

 Les Platyrhiniens

Nez aplati, narines écartées, 66 dents, les Platyrhiniens sont en Amérique du Sud dès l’Oligocène inférieur. De même origine africaine que les Catarhiniens, ils auraient par transport passif (sur radeaux) traversé l’Atlantique Sud dont la largeur à l’époque n’excédait pas 1 000 km. La forme souche, protégée par l’isolement, se serait ensuite diversifiée. Arboricoles de petite taille, ils ont une longue queue parfois préhensible. Leur cerveau est encore de type primitif, lissencéphale analogue à celui des Lémuriens mais son volume est plus important et son développement s’accompagne d’un allongement des hémisphères qui chez beaucoup de formes finissent par recouvrir le cervelet. L’évolution paraît s’être arrêtée… à la différence de celle des Catarhiniens… Pourquoi ?



Les Catarhiniens

Nez serré, narines rapprochées, 32 dents seulement, les Catarhiniens sont des Simiens de taille moyenne ou grande ; leur mode de locomotion est variable : quadripédie arboricole ou terrestre, brachiation et semibipédie, bipédie vraie. Singes de l’Ancien Monde (Afrique et Eurasie), ils se répartissent en deux superfamilles : les Cercopithèques (Macaques, Mandril, etc.) et les Hominoïdes.

Vidéo: Les primates : Les platyrhiniens

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Les primates : Les platyrhiniens

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles