Les primates : Les prosimiens

> > Les primates : Les prosimiens ; écrit le: 9 juin 2013 par imen modifié le 12 novembre 2014

L’histoire des Primates commence il y a environ 70 millions d’années, c’est-à-dire au début de l’ère Tertiaire.
On admet que leurs ancêtres sont représentés par les Mammifères insectivores. Le plus ancien serait le Purgatorius, qui appartient à une famille dont les fossiles datant du Crétacé supérieur (fin du Secondaire) ont été trouvés en Amérique du Nord et en Europe. Petits quadrupèdes aux caractères archaïques : massif facial plus long que la boîte crânienne, membres offrant des caractères en rapport avec la vie arboricole, cerveau très petit .Les Primates ont des caractères particuliers : la position verticale, la réduction de la face, la position frontale des yeux qui permet la vision stéréoscopique, les membres antérieurs préhensibles, les mamelles pectorales et non plus abdominales. Les grands Primates ont un cerveau dont les caractères ressemblent à ceux du cerveau humain, et les distinguent des autres Mammifères, les Cétacés exceptés.
L’ordre des Primates comprend près de deux cents espèces. Il a ses origines dans deux sous ordres : les Prosimiens et les Simiens qui ont des caryotypes semblables.
Primates archaïques, de petite taille, ils sont adaptés à la vie arboricole. La plupart des espèces sont nocturnes, insectivores et frugivores. Des spécimens survivent à Madagascar (Lémuriens), en Afrique (Lorisiformes), en Asie du Sud-Est et en Indonésie (Lorisiformes et Tarsiens). Pendant le Crétacé supérieur (de -55 à -40 millions d’années) sur le continent formé par l’Europe et l’Amérique du Nord, avant qu’elles ne se séparent, les Lémuriens se seraient diversifiés en rameaux secondaires.
Le cerveau des Prosimiens fossiles est mal connu, car leurs restes crâniens sont très fragmentaires. L’étude des différentes pièces osseusesmontre toutefois que sa morphologie différait peu de celle des espèces actuelles. Le cerveau est de type Primate : les hémisphères cérébraux ne recouvrent pas le cervelet ; leurs sillons et circonvolutions sont réduits ; chez les espèces de grande taille, ils sont plus nombreux.

← Article précédent: Les vertébrés : Les mammifères Article suivant: Les primates : Les platyrhiniens


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site