Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

L’importance des mythes

Vous êtes ici : » » L’importance des mythes ; écrit le: 14 juillet 2013 par imen modifié le 7 novembre 2014

1

L’importance des mythes

Si l’écriture et l’histoire permettent de remonter avec préci­sion des siècles en arrière, les souvenirs transmis oralement de génération en génération, comme ce fut très longtemps le cas, n’ont pas la même efficacité. Mais il apparaît certain, d’après toutes les études des ethnologues, que ce qui remplace l’histoire pour les société sans écriture, ces mythes dont nous allons par­ler, ont exactement la même valeur de vérité que l’histoire pour nous, sinon davantage. Ils sont passionnants à déchiffrer, car l’homme d’avant l’écriture disposait d’une liberté d’imagina­tion que nous ne connaissons plus, ligotés que nous sommes par le temps de notre histoire, fixé une fois pour toutes. On a pu dire que l’esprit humain n’a jamais rien produit de plus hardi et de plus vaste que ces mythes, qui explorent tout le champ du surnaturel et font preuve d’une variété et d’une richesse de sens qui surprennent tous ceux qui les ont étudiés. Ils ont, de sur­croît, un rapport exceptionnel et original avec le temps.
L’homme d’avant la civilisation – et c’est aussi le cas pour celui qui vit aujourd’hui encore hors d’elle – a cherché très tôt à se créer un passé et à expliquer l’origine de l’homme et du monde, en imaginant des mythes fondateurs. Il nous semble que les récits du passé de ces groupes ne peuvent pas avoir la meme rigueur, la même exactitude que ceux, historiques, de nos popu­lations « civilisées ». Mais l’important n’est pas là : ce passe mythique a bel et bien existé pour les hommes et les femmes de ces groupes, et ils lui ont toujours attribué une réalité indiscu­table – laquelle a eu pour eux, ce qui est essentiel, valeur de vérité absolue, indiscutable. L’histoire, dit Jean Cocteau, est faite de vérités qui se révèlent des mensonges, les mythologies sont des mensonges qui se révèlent des vérités.
Si les mythes et leurs corollaires, les légende? les épopées, les croyances, les rites, ont eu une valeur fondamentale pour la cohésion des sociétés des hommes d’avant l’histoire, c’est que ces éléments passaient pour avoir été transmis à partir d’une révélation primordiale, faite au tout début d’un temps sacré, celui du commencement du monde. Ils exprimaient donc une vérité contraignante qu’on ne peut comparer qu’à celle, égale­ment révélée, des grandes religions. Ce sont des dogmes. Ces deux vérités ont en commun leur importance morale, ce sont des guides de vie, des recettes pour les relations entre les hommes, et des hommes avec le monde. Le mythe n’a jamais d’auteur. Son message ne vient de nulle part, sinon d’une origine surnatu­relle. Il n’existe qu’installé à jamais dans le temps, dans la tradi­tion, comme dans la vie quotidienne des membres du groupe.



Vidéo: L’importance des mythes

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: L’importance des mythes

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles