Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Sénégal (Sénégal Oriental) :parc national du Niokolo Koba

Vous êtes ici : » » Sénégal (Sénégal Oriental) :parc national du Niokolo Koba ; écrit le: 19 décembre 2012 par imen modifié le 13 novembre 2014

Parc national du Niokolo KobaSénégal (Sénégal Oriental) :parc national du Niokolo Koba

Un zone peu peuplée du Sénégal, à la végétation dense, abrite les plus gros lions connus : c’est le Niokolo Koba, parc national situé au sud-est du Sénégal et créé en 1954. Il s’étend sur 8 130 km2, au cœur d’une région chaude et poussiéreuse, mais l’une des plus belles du pays. Relativement épargné par le tourisme de masse du fait de son éloignement de Dakar, le parc est couvert d’une savane boisée et de forêts claires, constituées de nombreuses espèces végétales et où s’abrite la faune sauvage. Cette région est traversée par les fleuves Gambie, Niokolo Koba et Koulountou, qui sont bordés de forêts- galeries. Les forêts du mont Assirik (310 m) abritent des colonies de chimpanzés. Les lieux sont le refuge de quelques dizaines d’éléphants ainsi que d’une riche faune de mammifères et d’oiseaux. On y voit parfois, dans les plaines herbeuses, des panthères se reposer sur les branches d’acacias. espèces de chats sauvages, la civette, la genette de Villiers, la genette tigrine, la hyène tachetée, le chacal, le lycaon, la loutre à joues blanches, la mangouste ichneumon ainsi que d’autres espèces de mangoustes. On y rencontre également le curieux cochon de terre, ou oryctérope. Il existe aussi dans cette région environ 380 espèces d’oiseaux, dont on ne citera que les spatules et les ombrettes. On trouve également différentes espèces de crocodiles, ainsi que le caméléon du Sénégal, le varan du Nil et une soixantaine d’espèces de poissons dont les étranges protoptères et polyptères. La région est également ponctuée de grandes termitières. Plus de 1 500 espèces végétales sont
représentées, parmi lesquelles des bambous (couvrant le mont Assirik), des palmiers et des roniers.

Observation

La meilleure période de l’année pour se rendre à Niokolo Koba se situe entre février et mai, la région étant impraticable à la 66 saison des pluies (juin- juillet) ; des brumes sèches masquant le paysage sont fréquentes en décembre et janvier. Lobservation se fait le matin et le soir.En saison sèche, la faune de la région est principalement visible autour des points d’eau et le long des cours d’eau permanents : Gambie, Niokolo Koba, mares de la boucle de Badi, Sitandi, Sibiloulou,Lourmadala,Mansafara et Sanogolo. Le secteur de Simenti, à l’ouest,est également riche en faune.Une dizaine de miradors installés dans le parc facilitent l’observation. Les lions de cette région sont les plus gros connus et il n’en reste qu’une centaine. Ils ne sont pas toujours décelables et, la plupart du temps, on les voit en train de se reposer. Le parc est ouvert de novembre à juin. On ne peut pas se déplacer dans son pied. Il ne faut pas rouler trop vite sur les 600 km de pistes qui le sillonnent (maximum 25 km/h) à cause des animaux et pour éviter de lever trop de poussière. Lorsqu’on part en excursion, il est nécessaire de prévoir des vivres et de l’eau.Sénégal (Sénégal Oriental) :parc national du Niokolo Koba



Il faut se déplacer en véhicule tout terrain et observer les animaux à bonne distance pour ne pas les déranger. Des excursions sont organisées depuis Dakar et Banjul (Gambie). On peut également se rendre dans le parc par ses propres moyens mais il faut être accompagné d’un guide officiel à l’intérieur de ses limites. Lrois itinéraires sont particulièrement intéressants : de Ladi Ndé Boulou (N7) en allant vers le gué de Koba, puis en se dirigeant vers Simenti et vers Badi ; de Niokolo Koba (N7) en se rendant au gué de Wouroli et en longeant le fleuve Gambie ; de Simenti en partant vers le gué de Bangaré.

On peut se renseigner et réserver auprès de la Direction des parcs nationaux, Point E., Dakar, B.P 3135.

Vidéo : Sénégal (Sénégal Oriental) :parc national du Niokolo Koba

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Sénégal (Sénégal Oriental) :parc national du Niokolo Koba

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles