Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Fibres et cartons récupérés

Vous êtes ici : » » Fibres et cartons récupérés ; écrit le: 8 mai 2012 par chiraz modifié le 14 novembre 2014

Fibres et cartons récupérés

Les fibres et cartons récupérés (FCR) constituent une source nouvelle et, d’ailleurs croissante, de matières premières. Actuellement, la source est plus importante en Europe que dans le reste du monde et plus importante dans les pays où le produit intérieur brut (PIB) est le plus élevé. Par exemple, une étude montre qu’au Québec la quantité de papiers jetés pourrait former au bout d’un an une couche de 3 m d’épaisseur sur l’autoroute entre Québec et Montréal, soit 290 km de longueur ! Un beau tas de déchets à exploiter ! Les FCR constituent un moyen important de valorisation des déchets. Le taux de récupération, c’est-à-dire la quantité de FCR rapportée à la consommation globale de papiers et cartons, est de 55,3% dans l’Union européenne. Ce taux est extrêmement élevé dans certains pays (74,3 % en Allemagne ; 71,3 % en Finlande) et plus bas dans d’autres (27,3% en Irlande; 30,5% en Grèce). En France, il tend à augmenter: 30% en i960 contre 47% en 1990, il a atteint 58,2 % en 2002. Cette même année, la consommation de FCR en France était de 15,6 millions de tonnes, dont 8% provenaient de déchets issus des circuits ménagers et 92% provenaient de déchets issus des circuits industriels. Le taux d’utilisation des papiers recyclés est différent selon les secteurs : le plus important se trouve dans le secteur «emballage et conditionnement» (80 à 85%) et le plus faible dans le secteur « papiers d’écriture » (moins de 10 %).



Production et consommation de la pâte à papier

À l’échelle mondiale, la production totale de pâtes à papier est de l’ordre de 187 millions de tonnes par an, les principaux pays producteurs étant les pays d’Amérique du Nord (Canada, États-Unis), la Scandinavie (Suède, Finlande) et quelques pays asiatiques (Chine, Japon). Les premiers producteurs mondiaux sont les États-Unis (52,8 millions de tonnes). La production européenne représente un tiers de la production mondiale, les deux principaux pays producteurs européens étant la Finlande et la Suède (22 millions de tonnes). En France, la production annuelle de pâte à papier était de l’ordre de 2,4 millions de tonnes en 2002.

Avec 6% de la production européenne, la France est au même rang que l’Allemagne, après la Finlande et la Suède. La France est actuellement le 13e pays producteur dans le monde.

La consommation de pâte à papier en France en 2001 représentait 4 millions de tonnes, parmi lesquelles 25,4% de pâtes mécaniques et 74,6% de pâtes chimiques et mi-chimiques. Dans cette consommation, 67% de la pâte est transformée sur place en papier carton: c’est la « pâte Intégrée» qui est directement distribuée, à l’état liquide, dans les machines à papier. Les autres 33% constituent la «pâte marchande», ou non intégrée, vendue en balles séchées à des fabricants de papier carton en France ou à l’étranger.

Importations et exportations. A l’échelle mondiale, les pays exportateurs sont principalement la Suède, la Finlande le Canada et les États-Unis. La production française ne couvre que 59,5% de la consommation totale des pâtes à papier. Le volume des importations est donc assez important et de l’ordre de 2 millions de tonnes. Un faible pourcentage des pâtes françaises est toutefois exporté vers les pays du Sud, tels l’Espagne et l’Italie.

Production et consommation des papiers cartons

En 2002, la production mondiale de papiers et de cartons était de 330 millions de tonnes et elle est en progression importante : 360 millions de tonnes en 2004. Les États-Unis, premiers producteurs, sont loin devant la Chine et le Japon. La production est dix fois moindre dans des pays comme la Russie et l’Espagne. La France est le 9epays producteur au monde. En Europe occidentale, la France est le 4e pays producteur, derrière l’Allemagne, la Finlande, la Suède. La consommation mondiale de papiers et cartons en 2004 est de 358 millions de tonnes.

Elle s’est sensiblement accrue depuis dix ans. En France, elle représente 11 millions de tonnes, soit 3,1% de la consommation mondiale. Les chiffres de la consommation annuelle par habitant fournissent des données intéressantes à analyser.

Elles révèlent une différence très significative entre les pays industrialisés et les pays dont le produit national brut (PNB) est le plus bas. La figure 261, page précédente, montre la consommation par habitant en 2001 dans de nombreux pays: la France, dont on a vu qu’elle était le 9e pays producteur apparaît au 19e rang en terme de consommation. Un habitant des États-Unis consomme 324 kg de papier carton par an, un Français en consomme 178 kg, un Chinois 29 kg et un Marocain 11 kg.

En France, la répartition de la consommation est variable. La part la plus importante correspond aux papiers à usages graphiques ainsi qu’aux papiers cartons d’emballage et de conditionnement, une plus petite part étant réservée aux papiers d’hygiène, aux papiers industriels et aux papiers spéciaux.

Importations et exportations. Les importations de papiers cartons en France en 2003 sont évaluées à 6,2 millions de tonnes. Elles viennent surtout des pays de l’Union européenne, principalement l’Allemagne, l’Italie et le Portugal. Elles viennent dans une proportion moindre, et en légère décroissance, d’autres pays européens tels la Suède et la Finlande et des pays d’Amérique du Nord et d’Asie.

Le volume total des exportations françaises de papiers cartons était de 5,3 millions de tonnes en 2002. Il est actuellement en croissance significative. Plus de 50% de la production française est exportée. Les plus gros pays vers lesquels se fait l’exportation sont les pays de l’Union européenne, certains pays d’Europe de l’Est, l’Asie, les États-Unis et le Canada. Par exemple, les pays asiatiques et les pays d’Europe de l’Est attirent actuellement 7,5 % de la production française de papiers et cartons contre 5% en 1992. Au total, quelques chiffres clés de l’industrie papetière française en 2005.

Vidéo : Fibres et cartons récupérés

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Fibres et cartons récupérés

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles