Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Le temps de la création : La pomme de Newton

Vous êtes ici : » » Le temps de la création : La pomme de Newton ; écrit le: 15 juillet 2013 par imen modifié le 11 novembre 2014

1

La pomme de Newton

En est-il de même en ce qui concerne la création scientifi­que ? Newton a-t-il eu vraiment la révélation de sa théorie de la gravitation universelle en recevant sur la tête une pomme, dans le verger de sa mère ? Il se passa près d’un demi-siècle avant qu’il racontât l’anecdote. Même si elle vraie, ce qui est loin d’être établi, la chute de la pomme n’a été que l’élément déclencheur d’une longue réflexion, laquelle allait aboutir, de longues années plus tard, à ce monument de la physique que sont les lois de la gravitation. Mais il se peut fort bien que Newton, voyant tomber la pomme, se soit demandé pourquoi la Lune ne tombait pas sur la Terre, et qu’il se soit dit qu’une autre force devait balancer celle qui aurait du commander cette chute : c’était la vitesse que la Lune a sur sa trajectoire autour de la Terre et qui était, à l’époque, très difficile à calculer.
Pendant les longues années au cours desquelles il réfléchit à ces problèmes, tout en donnant des cours de mathématiques à l’université de Cambridge, Newton vécut dans un état de rêve­rie scientifique permanent. Ses biographes se sont régalés des innombrables exemples de ses légendaires distractions, lorsqu’il était à ce point plongé dans ses réflexions savantes qu’il en oubliait le qui passait. Il laissait ses invités pour monter dans son bureau chercher une bouteille de vin et, une idée lui traversant l’esprit, il s’installait pour écrire, ne sachant plus qu’on l’attendait. Il mangeait généralement froid, le lendemain, le repas du soir qu’il avait oublié, se trompait de chapelle lorsqu’il allait à la messe, ne s’apercevait pas que ses étudiants avaient déserté son cours, auquel ils ne comprenaient rien.
Beaucoup de grands créateurs insistent sur la fulgurance de l’acte de découverte, l’apparition de l’œuvre, qui semblent comme venir d’ailleurs et être faits en partie sans une véritable réflexion consciente. Là aussi, la création échappe au , le manipule. Des hommes de science ont raconté qu’ils ont vu, en un éclair, apparaître ce qu’ils cherchaient, et qu’il leur a fallu, ensuite, beaucoup de et d’efforts pour démontrer la réa­lité de cette intuition. C’est le cas du mathématicien Henri Poin- caré, qui eut soudain la révélation de la solution d’un difficile problème sur lequel il travaillait depuis long, en montant dans un omnibus, en Normandie. Mais d’autres, au contraire, ont mis des dizaines d’années avant d’aboutir, comme Darwin pour sa théorie de l’évolution. Il en eut peut-être l’idée en observant, dans les îles Galapagos, des pinsons différents en apparence, car ils s’étaient développés dans des isolais séparés les uns des autres. Mais il mit trente ans à réunir patiemment les éléments qui devaient étayer sa théorie, qu’il voulait sans faille.



Vidéo: Le temps de création: La pomme de Newton

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Le temps de création: La pomme de Newton

https://youtube.com/watch?v=D5BQkdyAw8A%26list%3DPL84AD8A307FA9A894%26index%3D3

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles