Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
ENVIRONNEMENT

Ecoquartiers et sobriété : un mariage de réseaux

Vous êtes ici : > Développement durable > Ecoquartiers et sobriété : un mariage de réseaux

 

imagesCA9QUDMZ - Ecoquartiers et sobriété : un mariage de réseauxEau, gaz, électricité… autant de ressources dont la gestion constitue une problématique majeure pour les villes. Pour l’optimiser, de nombreux projets de réseaux « intelligents » visent à connecter les quartiers consommateurs et les « îlots énergétiques », qui tendent à l’autonomie.

Le point sur ces expérimentations.

L’innovation

Imaginez des bâtiments bardés de panneaux photovoltaïques produisent leur énergie. Plutôt que d’approvisionner le réseau électrique lorsqu’il est congestionné, ils stockent les watts dans des batteries. Celles-ci les libèrent pour répondre aux pics de consommation, correspondant, par exemple, à la recharge de voitures électriques pendant la pause déjeuner.

Si la trop forte demande menace l’équilibre du réseau, des dispositifs incitent les particuliers et les entreprises à modérer leurs consommations.

Cette vision d’un quartier plus respectueux de l’environnement par ce que plus connecté est celle portée par le projet Issygrid, à Issy-les-Moulineaux. Un programme emblématique de la multiplication, en France et dans le monde, les expérimentations de réseaux intelligents, ou smart grids, qui misent sur l’apport des technologies de l’information et de la communication pour flexibiliser les réseaux d’électricité, mais aussi l’eau et le gaz.

Garantir une même qualité de service aux usagers

De fait il y a urgence à innover : la recherche de l’efficacité énergétique a conduit à la multiplication des voitures électriques, des énergies renouvelables et des éclairages modulables en ville. Un phénomène qui menace de déstabiliser le réseau électrique, en générant des pics de consommation ou une production difficile à prévoir.

Afin de créer une distribution « intelligente » de ressources et d’énergie à l’échelle de la ville, les métiers auparavant cloisonnées de l’énergie, du bâtiment, ou de l’informatique et des réseaux doivent fusionner.

Autant de briques technologiques à peau finer et à intégrer. Les projets de démonstration s’annoncent donc riches d’enseignements.

Vidéo: Ecoquartiers et sobriété : un mariage de réseaux

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: Ecoquartiers et sobriété : un mariage de réseaux

Article précédent:
Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié