➔ ENVIRONNEMENT

Hyènes

> > Hyènes ; écrit le: 11 avril 2012 par chayma modifié le 30 août 2018


Au plio-pléistocène, les hyènes peuplaient l’Afrique et une grande partie de l’Eurasie. Hyènes rayées et hyènes tachetées, parfois grosses comme des lions, étaient communes en Europe jusqu’à la fin de la dernière glaciation. Aujourd’hui, elles ne subsistent plus qu’en Afrique, à l’exception de l’hyène rayée, qui se rencontre aussi dans le sud de I Asie, jusqu’en Inde.

Une morphologie adaptée à leur biologie

Les hyènes se reconnaissent à leur profil surbaissé vers l’arrière, à leur queue tontine et moyennement longue et à leur pelage gros Mer. qui forme une cri mère dorsale érectile.Leur tête est longue et pourvue d’un museau large. Les membres, digitigrades. ont quatre doigts munis de griffes non rétractiles.

L’hypertrophie des troisièmes prémolaires inférieures et supérieures confère à leur denture une fonction supplémentaire à celle impartie aux canines et aux carnassières. typiques des carnivores (fissipèdes). Ces prémolaires, hautes, larges et coniques, actionnées par des muscles masticateurs puissants, agissent comme des marteaux au cours de la mastication : leurs chocs répétés ont pour effet de broyer les os de la pièce que l’animal tient dans sa bouche. Les hyènes peuvent ainsi digérer les parties spongieuses des os, riches en tissu conjonctif et en vaisseaux capillaires, et en extraire la moelle.

Les hyènes sont par ailleurs dotées, entre la base de la queue et l’anus, d’une poche interne d’où s’écoulent des sécrétions pâteuses de nature variable selon les individus. L’évagination de cette poche leur permet de marquer le sol ou les herbes, un moyen de communication précieux pour des espèces où les individus vivent au sein d’un groupe à l’organisation sociale très complexe, fondée sur la régulation de l’agressivité dans le respect d’une hiérarchie définie.


La plus petite des hyènes (de 1 à 1,20 m de long) est l’hyène rayée (Hyaena hyaena). Elle se reconnaît à ses rayures brun foncé sur fond clair. On la rencontre de l’Afrique orientale et du Nord jusqu’au sud de l’Inde, L’hyène brune (H. brunnea) est plus massive. De teinte brun foncé, elle est ornée d’un collier de longs poils de couleur claire. Elle vit dans les régions sèches de l’ouest de l’Afrique australe. L’hyène tachetée (Crocuta crocuta), de plus forte taille (jusqu’à 1,40 m), est caractérisée par des oreilles rondes et une robe jaunâtre tachetée de sombre. Sa crinière est plus discrète. Exclusivement africaine, on l’observe dans les savanes ou les steppes, du Sahel à l’Afrique australe.

Vidéo : Hyènes

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Hyènes

← Article précédent: Homoptères Article suivant: Hyménoptères


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles