Les vents :Le régime des brises

> > Les vents :Le régime des brises ; écrit le: 31 décembre 2012 par imen modifié le 13 novembre 2014

Le vent le plus simple est la brise, à ne pas confondre avec la bise, vent froid venu du nord. La brise est tout simplement une circulation d’air entre deux zones de température différente.

Brise de mer et brise de terre

La plus connue est la brise de mer, qui souffle de la mer vers la terre dans la journée, et en sens inverse la nuit, sur une couche de moins de 1 000 m d’épaisseur. La brise est atténuée lorsque le temps est nuageux, mais elle dépend du couvert végétal sur le littoral et de l’orientation de la côte. Le phéno­mène est dû au fait que, dans la journée, la terre se réchauffe plus vite que la mer. L’air qui surmonte la mer, plus froid, se dirige vers la côte où la température plus élevée crée une dépression locale, donc un appel d’air. La nuit, au contraire, la mer cède lentement la chaleur emmaga­sinée et la terre est relativement plus froide ; le sens du vent s’inverse.

  • La BRISE DE MER débute générale­ment trois heures après le lever du soleil, atteint son maximum vers midi solaire et disparaît en milieu ou en fin d’après-midi. Elle souffle entre 15 à 20 km/h, donnant parfois un vent sou­tenu plus rapide. On la ressent jusqu’à 35 km dans l’intérieur des terres. Les brises de mer sont plus marquées au printemps et en début d’été, lorsque l’écart de température entre l’océan et le continent est plus important.
  • La BRISE DE TERRE est moins forte que la brise de mer, atteignant rarement 15 km/h (en fin de nuit), mais elle est plus régulière et soutenue. Elle apparaît dès le coucher du soleil ou un peu avant, pour disparaître au lever du jour ou juste après. L’absence de brise de terre, lorsqu’il fait beau, est l’annonce de l’approche d’une perturbation car cela traduit une égali­sation des températures. Chaque petite baie possède son régime de brises, qui finalement s’harmonise avec celui de l’ensemble de la côte. C’est surtout vrai pour la brise de terre, qui peut prendre en début de nuit une multitude de directions, avant d’atteindre un régime régulier en fin de nuit.

Brise de montagne

En montagne, les différences d’enso­leillement entre vallées et sommets entraînent des phénomènes identiques : le jour, la vallée étant moins chaude que le sommet ensoleillé, la brise remonte le long des pentes ; la nuit, le sommet étant plus froid que la vallée, qui s’est réchauffée, et la brise descend les pentes.

Vidéo : Les vents :Le régime des brises

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les vents :Le régime des brises

← Article précédent: Les vents Article suivant: Les vents régionaux


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site