Rosée et givre

> > Rosée et givre ; écrit le: 21 janvier 2013 par imen modifié le 13 novembre 2014

Rosée

Lorsque l’air proche du sol se refroidit et atteint le «point de rosée», en l’absence totale de vent, il y a formation de rosée. Cela se produit quand le temps se réchauffe après une période de froid, ou à la fin des nuits d’été, par ciel dégagé. Ces gouttelettes de rosée se déposent en particulier sur les végétaux, brins d’herbe ou pétales de fleurs. C’est l’équivalent de ce que nous appelons la buée, qui se dépose par exemple sur les bouteilles sor­tant du réfrigérateur. La rosée est un hydrométéore de très faible volume, qui s’évapore rapidement dès les premiers rayons du soleil.

Givre et gelée blanche

En hiver, quand la température est néga­tive, la rosée se transforme en gelée blanche, ou en givre sil fait vraiment très froid. Ce dernier dessine de magnifiques dentelles blanches de cristaux de glace sur les branches des arbres, ou sur les vitres de pièces non chauffées. De même, les brouillards peuvent être givrants au contact d’une surface froide, sur laquelle ils déposent une fine couche de givre.

Tombe la neige

La neige, comme la grêle et le grésil, appartient à la catégorie des hydromé­téores solides. Au départ, elle a une struc­ture cristallisée, puis elle se déforme en tombant pour prendre l’aspect des flocons bien connus. Si la température au sol est trop élevée, les flocons ressemblent à de grosses gouttes de pluie et donnent ce que l’on appelle communément de la neige fondue. C’est en fait, plus ex;u ic ment, de la neige «fondante» puisque l.i neige fondue est, tout simplement, de l’eau!

Les cristaux

  • Ce SONT LES POUSSIÈRES en suspension dans l’air qui constituent les noyaux microscopiques sur lesquels la vapeur d’eau se cristallise pour former de la neige. Cela se produit lorsque l’air est sursaturé, autrement dit refroidi au-des­sous de son point de saturation. La neige se forme par des températures inférieures à -40 degrés, les gouttelettes d’eau condensent en fins cristaux de glace et attirent à elles d’autres gouttes qui cris­tallisent à leur tour pour former des flo­cons. Quand ils atteignent un poids suf­fisant, ils commencent à tomber.
  • Les CRISTAUX DE NEIGE, devenus jus­qu’à dix fois plus lourds qu’au moment de leur formation, commencent à tom­ber. Au cours de leur chute, ils en captu­rent d’autres par coalescence et grossis­sent encore. Finalement, cet agglomérat de cristaux donne un flocon de neige. Les cristaux de neige, agglutinés en flo­cons, offrent une grande variété de prismes à six branches. Cette symétrie hexagonale provient de la structure moléculaire de l’eau gelée. Il n’existe pas deux cristaux identiques, chaque forme résultant d’une série évaporation- condensation-sublimation, après dépôt autour d’un minuscule noyau hexagonal de glaciation. Généralement, les flocons de neige fondent rapidement pendant leur chute et se transforment en pluie.Ces gouttes amalgamées atteignent 6 mm de diamètre. Les gouttes de pluie, assez éloignées les unes des autres, ont un diamètre compris entre 0,5 et 6 mm. La bruine, plus fine, concerne les gouttes de moins de 0,5 mm. S’ils ne traversent pas de couches d’air chaud, les flocons ne fondent pas et tombent au sol sous forme de neige.

    Les types de neige

    • Si LA TEMPÉRATURE est inférieure à 0 °C au sol, les flocons restent intacts pendant leur chute, ils donnent une neige fine et sèche : la poudreuse, idéale pour le ski.
    • La NEIGE HUMIDE est composée de cristaux qui ont subi un début de fusion et se sont agglomérés entre eux. Elle est idéale pour faire des boules de neige.
    • La NEIGE d’air POLAIRE résulte d’un air froid par vent du nord. Il neige alors en plaine.
    • La NEIGE DE REDOUX tombe au pas­sage d’un front chaud, à partir d’altostratus d’aspect blafard, après une série de belles journées. La température se radou­cit, et le soir la neige se met à tomber. Cette situation est fréquente à Noël et début janvier.

Vidéo : Rosée et givre

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Rosée et givre

← Article précédent: Le brouillard Article suivant: De l’orage dans l’air


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site