Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Les vents régionaux

Vous êtes ici : » » Les vents régionaux ; écrit le: 31 décembre 2012 par imen modifié le 31 août 2018

Les vents régionauxLes vents régionaux

En Méditerranée, parler d’un vent de nord-ouest ou de sud-ouest ne veut rien dire, car chaque vent porte un nom propre. Le plus connu, en France, est le mistral, vent fort et froid qui vient du nord et dévale la vallée du Rhône, affectant la Provence et la Corse. Il souffle surtout au printemps et en automne.

Le mistral et le marin

  •  Le MISTRAL résulte d’une forte diffé­rence de pression entre un anticyclone situé sur le nord de la France et une dépression centrée sur le golfe de Gênes, sa vitesse étant accentuée par l’encaissement de la vallée du Rhône, en particulier au niveau du rétrécisse­ment de Donzère, au sud de Montéli- mar. C’est d’ailleurs là que sont enre­gistrées les vitesses les plus élevées.

Un coup de mistral atteignant 70 km/h, avec des rafales à 110 km/h n’est pas chose exceptionnelle et on a remarqué que le mistral était souvent deux fois plus fort de jour que de nuit. Le mistral «blanc» est celui qui souffle quand l’air froid est d’origine continen­tale (sec et stable) ; il ne s’accompagne ni de nuages ni de pluies.



Lorsque l’air froid d’origine polaire maritime est humide et instable, le mis­tral devient «noir», car il s’accompagne de nuages bas, qui apportent des grains. En hiver, il peut même neiger. Souvent, le mistral est blanc sur la Provence et sur la mer, alors qu’il est noir en Corse.

Le MARIN, à l’opposé du mistral, est un vent doux et humide, avec des pluies, soufflant du sud-est, du sud ou du sud-ouest sur le golfe du Lion. Ce vent est toujours observé à l’avant d’un front chaud.

La tramontane et FautanLes vents régionaux

  •  La TRAMONTANE est un vent froid du nord-ouest, l’autan un vent sec et chaud du sud-est. Tous deux affectent le Lan­guedoc et le Roussillon, soufflant de Toulouse à Carcassonne pour le pre­mier, dans le sens inverse pour le second. Comme pour le mistral, on distingue l’autan blanc, qui peut souffler pendant plus d’une semaine, et l’autan noir, qui dure moins longtemps mais s’accom­pagne de pluies.
  • Ne PAS CONFONDRE la tramontane avec la tramontana, un vent de nord à nord-est, rarement très violent, qui peut atteindre la Corse, et fait suite à un coup de mistral.

Le fœhnLes vents régionaux

  • CE VENT CHAUD ET SEC, en souflant sur le versant méridional des Alpes ou des Pyrénées, provoque une brusque élévation de température qui peut atteindre 10 à 15 degrés en une heure. Il est donc générateur d’avalanches en entraînant la fonte brutale des neiges. Dans la vallée, il y a risque d’incendie avec le dessèchement de la végétation. Le fœhn sévit notamment en Suisse et en Autriche. S’il est chaud, c’est parce que l’air, en descendant le flanc de la montagne, s’échauffe par compression. S’il est sec, c’est parce qu’il a perdu son humidité au sommet du versant opposé.
  • L’EFFET de FŒHN désigne tout pro­cessus similaire : c’est ainsi que le dégagement rapide du ciel dans la val­lée du Rhône, avec des vents du nord ou du nord-ouest, correspond à un effet de fœhn par-dessus les monts du Lyonnais et du Beaujolais.

C’est également un effet de fœhn qui explique la sécheresse de la plaine d’Alsace et la pluviosité du bassin lor­rain. On recueille ainsi 700 mm de pluie sur une bande allant de Mul­house à Strasbourg, à comparer aux 2 000 mm qui arrosent le versant ouest du ballon d’Alsace.

Vidéo : Les vents régionaux

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les vents régionaux

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles