Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Evaluer la distance d’un orage

Vous êtes ici : » » Evaluer la distance d’un orage ; écrit le: 21 janvier 2013 par imen modifié le 13 novembre 2014

 Evaluer la distance d'un orageEvaluer la distance d’un orage

Rappelons qu’il ne faut pas avoir peur du tonnerre, car c’est l’éclair qui est dangereux. Et s’il doit vous frapper, il le fera avant même que vous ayez entendu le son associé, qui voyage beaucoup moins vite…

Dans l’air à température moyenne (20 °C), le son se propage à environ 330 m/s. Il lui faut donc 3 secondes pour parcourir 1 km.



En divisant par 3 le temps écoulé (en secondes) entre l’éclair et le coup de ton­nerre correspondant, on obtient donc la distance (en kilomètres) séparant l’ob­servateur du foyer orageux. Le rapport distance/temps peut être presque nul. Ainsi lorsque la foudre tombe à proxi­mité de l’observateur, éclair et tonnerre sont quasiment simultanés.

Par exemple, si 21 secondes s’écou­lent entre la vision de l’éclair (instanta­née puisque la lumière voyage un mil­lion de fois plus vite que le son) et le bruit du tonnerre, la distance est de 21/3 = 7 km. Pour 3 secondes d’écart entre éclair et tonnerre, cette distance est théoriquement de 3/3=1 km. Elle est en fait inférieure, car la distance au sol, à l’aplomb du nuage, est évidem­ment plus courte, et cela d’autant plus que l’orage est proche.Pour un intervalle chronométré de 9 secondes, la distance trouvée (3 km) est à réduire de 10 %, mais pour 4 secondes la correction atteint 30%. L’orage n’est pas à 1 300 m mais à 900 m seulement…

Vidéo : Evaluer la distance d’un orage

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Evaluer la distance d’un orage

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles