Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Comment est née l’histoire du climat ?

Vous êtes ici : » » Comment est née l’histoire du climat ? ; écrit le: 6 mars 2012 par Mahfoudhi modifié le 17 novembre 2014

La naissance de l’histoire du climatComment est née l'histoire du climat ?

L’histoire du climat est liée à des préoccupations actuelles : l’effet de serre et le réchauffement global. Mais elle concerne d’abord, et par définition, le passé, plus exactement une période qui irait des xiie– xiii6 siècles à nos jours, voire en deçà (et au-delà). J’ai tenté de décrire ce passé une première fois dans YHistoire du climat depuis VAn mil (1967), et, plus récemment, dans mon Histoire humaine et comparée du climat1. Une telle entreprise aurait dû traiter du climat planétaire dans son ensemble, mais je me suis intéressé surtout à l’environnement tempéré de l’Europe occidentale et centrale : la France du Nord, l’Angleterre méridionale et centrale (les bassins de Paris et de Londres « sans rivages » toutefois), le Bénélux, l’Allemagne, la Scandinavie, la Finlande, mais non la Russie, documentairement mal connue de moi pour des raisons linguistiques. Il devrait être

possible d’étendre ces recherches à l’espace mari­time et océanique grâce aux registres des capitaines de navire, mais je n’étais pas en mesure de le faire, sauf pour le nord et le sud de la Manche, les façades européennes atlantiques et la mer du Nord, ainsi que, à un moindre degré, la Méditerranée.



C’est en 1955, voilà un demi-siècle, que ces recherches ont pris corps, dans les publications que je donnai à la Fédération historique du Languedoc- Roussillon, malgré l’ironie de certains de mes amis et collègues : ils taxaient l’histoire du climat de « fausse science >>.

J’étais alors influencé par le marxisme et par une forme de scientisme. Les historiens marxistes en général – à l’exception de Guy Bois, Guy Lemar- chand, et quelques autres – ne considéraient pas le passé du climat ; ils n’envisageaient que les relations sociales et la production matérielle, appelées, dans le vocabulaire qui leur est propre, « infrastructure ». Et pourtant, le climat constitue la base effective de ces « forces de production ».

Je m’étais intéressé également au PAG (petit âge glaciaire) de la fin du xvie-début xviie siècle, et à la « crise générale du xviie siècle », en tant que longue dépression économique. Y avait-il une relation entre d’une part ce PAG, caractérisé par un rafraîchissement modéré (avec neiges accrues), que répercutèrent les glaciers des Alpes en grossissant, et d’autre part une tendance générale à ce genre de vaste dépression économique notamment en France, lors du xviie siècle ? Plus exactement, la question pouvait être ainsi formulée : un lien de causalité existe-t-il, A étant le PAG et B la crise du xviie siècle, entre le climat un peu refroidi (A) et la longue crise plus ou moins générale de l’économie européenne (B) ? J’avoue ne pas avoir trouvé de réponse entièrement convaincante à cette question.

Vidéo : Comment est née l’histoire du climat ?

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Comment est née l’histoire du climat ?

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles