Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

La machine climatique

Vous êtes ici : » » La machine climatique ; écrit le: 18 mai 2012 par Samouha modifié le 31 août 2018

La machine climatiqueLa machine climatique

Un petit courant chaud apparaît le long des côtes nord-ouest de l’Amérique du Sud tous les trois à sept ans environ. Il rejoint lentement le courant sud-équatorial, en provenance de Panama. Les scientifiques l’ont d’ailleurs nommé « courant de Panama » mais comme il apparaît vers la période de Noël, les pêcheurs l’ont baptisé El Niño, ce qui en espagnol signifie : « le petit garçon », ou « l’enfant- Jésus ». Il annonce des catastrophes : les pêcheurs voient leurs prises tragiquement diminuer et sont ruinés ; les oiseaux de mer meurent de faim par millions, les phoques et les otaries rencontrent de plus grandes difficultés pour subsister, tandis que des pluies torrentielles s’abattent sur le nord-ouest du continent sud-américain. A l’autre extré­mité de l’océan, la sécheresse s’installe et l’Australie connaît alors des incendies de forêt gigantesques. La mous­son d’Asie s’en ressent aussi avec le cortège de difficultés agricoles et sociales qui accompagne ce genre de circons­tances climatiques. Enfin, des inondations graves peuvent survenir dans le sud des Etats-Unis !

Comment expliquer cet étrange phénomène ? Ce petit courant chaud et localisé pourrait-il provoquer des catas­trophes à des milliers de kilomètres de là ? Cela est impossible : il doit y avoir une autre explication. Nous allons voir qu’elle est complexe car elle met en œuvre à la fois la circu­lation atmosphérique générale, et certains courants de sur­face de l’océan mondial.



Vidéo: La machine climatique

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur: La machine climatique

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles