Un site du réseau encyclopédique Savoir.fr
➔ ENVIRONNEMENT

Myométrozoaires

Vous êtes ici : » » Myométrozoaires ; écrit le: 12 décembre 2011 par La rédaction modifié le 18 novembre 2014

Myométrozoaires

Quelques représentants

Myométrozoaires

Quelques caractères dérivés propres

Somites: de part et d’autre de la chorde (c) et du tube nerveux (fig. 1 : embryon sur lequel on verrait le mésoderme par transparence; tn: tube nerveux),



le feuillet intermédiaire primitif (le mésoderme) est segmenté dans le sens antéropostérieur, c’est-à-dire que ce tissu se subdivise en petits blocs successifs appelés somites (so). Chacun donnera naissance à
un (ou des) organe(s), principalement à des formations musculaires, ils sont appelés, alors, myotomes.L’adulte est à symétrie bilatérale.

ExemplesMyométrozoaires

CEPHALOCHORDES: amphioxus ou lancelet: Branchiostoma lanceolatum. uCRANIATES: myxine: Myxine glutinosa; perche: Perça fluviatilis; triton à crête: Triturus cristatus; tortue de Hermann: Testudo hermanni; chat: Felis catus; coq domestique: Gallus gallus.

  • Nombre d’espèces:50946.
  • Plus ancien fossile connu Pikaia,Cambrien inférieur (- 530 M.A.).mondiale.

← Article précédent: Article suivant:

Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles