➔ ENVIRONNEMENT

Nuages bas

> > Nuages bas ; écrit le: 29 décembre 2012 par imen modifié le 13 novembre 2014


Les nuages bas, de l’étage inférieur (moins de 2 000 mètres) sont toujours des stratus, avec leurs diverses variantes, notamment les nimbostratus et les stra­tocumulus.

Stratus

Ces nuages très bas, d’un gris clair uni­forme, donnent au ciel un aspect lourd et morne caractéristique. C’est, tout simplement, un brouillard qui s’est élevé.

Parfois, le contour du soleil est bien discernable à travers le brouillard. Ils peuvent couvrir tout le ciel ou traîner au-dessus de la mer sous forme de bancs déchiquetés.


Ils peuvent donner de la bruine (ou de la neige en grains), mais pas de véri­tables pluies, les mouvements verticaux étant quasiment inexistants dans ces ’ formations.

Stratocumulus

C’est le type même du nuage hivernal. Il se transforme souvent en nimbostra­tus lorsque sa base, généralement ondu­lée, devient uniforme.

Il se présente en bancs ou en nappes, gris ou blanchâtre, avec presque tou­jours des parties sombres. Ses éléments ont l’aspect de grandes dalles, de galets,

de rouleaux, qui peuvent se souder et envahir tout le ciel. Ils donnent rare­ment de la pluie, plutôt de la bruine, et se rencontrent surtout dans les ciels de traîne, à la fin d’une perturbation.


Nimbostratus

Ce sont les nuages de pluie par excel­lence, épais (jusqu’à 5 000 mètres d’épaisseur), gris et souvent très sombres. Ils envahissent tout le ciel en succédant généralement à un voile épais d’altostratus.

Leur aspect est rendu flou par des pré­cipitations continues.

Souvent, des petits nuages noirs, déchiquetés (les «diablotins»), courent rapidement en dessous. Il faut allumer les lampes. Si les conditions s’y prê­tent, en hiver, ils provoquent des chutes de neige.

Vidéo : Nuages bas

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Nuages bas


← Article précédent: Nuages de l’étage moyen Article suivant: Nuages à grand développement vertical


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles